Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Plantouilles, 4 mois autour du monde...

Les Plantouilles, 4 mois autour du monde...

voyage autour du monde en famille avec 3 enfants de 3, 5 et 8 ans!

Tokyo, lost in translation...

Du 03 au 09 mai:

Dès la conception de notre tour du monde, le Japon nous est apparu assez incontournable... Les avis sont unanimes quant au choc culturel ressenti dès l'arrivée...

C'est donc avec une grande curiosité et un certaine excitation que nous embarquons pour les 9 heures de vol!

Aéroport de Bangkok, 23h, décollage!

 

Accueillis par un beau lever de soleil sur le mont Fuji, nous avons eu le plaisir de retrouver 25 minutes après notre atterrissage Ama, une grand-mère des enfants, qui nous a rejoints pour nos 10 jours nippons.

Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...

Arriver à 6 heure du matin, c'est bien, mais l'appart n'étant libre qu'à 18 heures, la journée s'annonce longue et fatigante, même si nous n'avons que deux heures de décalage horaire avec Bangkok et perdu quelques degrés...

Nous optons donc pour Ueno, grand quartier populaire qui abrite un grand parc, des musées et un zoo... Parfait pour défouler nos 3 mecs.... Et rencontrer, sous le soleil, les Japonais en nombre qui visitent, contemplent, dansent, s'arrêtent devant des spectacles de rue ou déambulent sous le soleil... 

Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...

Une chose est sûre, le dépaysement est total, le coup de coeur assez immédiat...

 

On débute par le musée d'histoire naturelle, avec film à 360° sur les dinosaures puis galerie de l'évolution... On ne fera qu'un seul étage des 10 niveaux mais il faut s'adapter... 

Un petit clin d'oeil à la classe de Martin devant la galerie de l'évolution des hominidés...

 

Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...

Le zoo, parfait pour des enfants fatigués, même s'il est bondé et qu'il leur faut vite intégrer quelques règles pour ne pas se perdre...

C'est finalement au zoo que nous aurons vu le plus "d'agitation", où même les japonais se touchent, se poussent -avec délicatesse- pour mieux prendre leur selfie avec un tigre ou un gorille...

Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...

Difficile de partir en n'en ayant parcouru que la moitié de la superficie, mais Ama et les enfants dorment debout... On récupère les bagages puis chasse au trésor hasardeuse pour trouver notre petit appart, idéalement situé à Sumida, entre la skytree tower et le quartier historique d'Asakusa...

Fou-rire et quelques sueurs froides, surtout pour Floriane, seule avec Victor et Gaspard endormis, sans adresse, sans argent ni téléphone, dans un taxi ne parlant pas anglais...mais on finit par se retrouver, Tokyo est un village!

Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...

J2, le réveil est difficile... On décide d'explorer notre quartier, dominé par la Skytree tower haute de 634 mètres... Puis nous errons le long de parcs ravissants jusqu'au Ryogoku Kokugikan, la plus grande arène de sumos du Japon, en passant devant le musée Hokusai (connu accessoirement pour sa "grande vague de Kanagawa")... Mais tout est fermé, on est parti trop tard, et nous n'aurons pas la chance de voir de sumo quitter son entrainement...

Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...

L'occasion sur le chemin du retour de rentrer dans un restaurant magique, où rien ni personne ne comprend un mot d'anglais... On ne les sent pas très chauds pour nous servir, mais finalement, sushis, sashimis... Ok... On passe un moment délicieux, mais les enfants sont trop à fond pour nous permettre de déguster le saké... Une prochaine fois...

Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...

J3, on part découvrir à pieds le quartier d'Asakusa. Situé de l'autre côté de la rivière Sumida, c'est un des lieux populaires et touristiques incontournables, connu essentiellement pour son temple bouddhiste Senso-ji (浅草寺). Le temple avec sa pagode à quatre étages, se trouve au bout d'une grande allée commerçante : Nakamise-dōri. Impressionnante veine surbondée où il est illusoire de s'aventurer avec les mecs... Mais les ruelles parallèles offrent un spectacle tout aussi sympathique, et de nombreuses geishas en kimono viennent colorer les rues...

 

Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...

L'occasion de réaliser un nouveau défi, déguster un poisson séché à 10h du matin...

Cap ou pas cap?

Arrivés au temple, nous avons participé à la traditionnelle cérémonie des oracles.

Cela commence par une petite offrande, qui nous permet de nous saisir sans culpabilité d'une boîte métallique, et de la secouer afin d’en extraire une baguette. Sur cette baguette se trouve un numéro…

Commence alors une enquête exceptionnelle: retrouver sur les casiers en bois le numéro de la fameuse baguette !

Nous avons ainsi pu identifier nos boîtes respectives, en extraire une petite feuille et découvrir ce que le destin nous réserve !!!

 

Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...

Et après ce suspense interminable, nous avons eu des résultats plutôt équilibrés... Floriane et Ama des oracles de "good fortune", moi un avis neutre, et Victor et Martin des oracles de "bad fortune"!

De quoi nous associer pernicieusement à ces oracles en leur recommandant d'être encore plus sages et attentifs... 

Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...

Du coup, ils ont eu le droit de plier leur papier, l'accrocher et le laisser aller au vent pour conjurer cet oracle de mauvais augure...

Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...

Finalement, nous avons peut être payé ces mauvais présages en décidant de suivre les avis concernant le parc Hanayashiki...

Situé à une centaine de mètres du temple Senso-Ji, c'est le plus vieux parc d'attraction toujours en activité au Japon... Les guides parlent d'authenticité, de voyage dans les années 50...

En fait, pour une véritable fortune, des queues interminables et un bain de foule surréaliste, nous avons assisté stupéfaits aux éclats de rire et aux dépenses d'enfants mais surtout d'adultes dans des attractions édifiantes... Une expérience improbable, au coeur des Japonais... Les enfants ont halluciné... Nous aussi... Echec...

Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...

Enfin, le retour est magnifique avec la lumière tombante et les lanternes devant chaque ruelle et restaurant qui s'illuminent...

Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...

J4, nous décollons un peu plus tôt... 

Tout d'abord, direction Shinjuku, quartier centré autour de la gare la plus fréquentée au monde, et qui combine plusieurs visages:

Un quartier d'affaires, où le gouvernement s'est installé, au coeur de la "skyline", suite de gratte-ciel impressionnants...

Un quartier de shopping avec des malls sur 15 niveaux, un des plus grands parcs de Tokyo, et un haut lieu de la vie nocturne tokyoïte que nous n'aurons pas connue...

 
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...

L'occasion de prendre un peu de hauteur au 45 ème étage du Tokyo Metropolitan Government Building...

 

Puis, après avoir traversé le quartier haut en couleur de Kabuchiko, 

 

direction le musée du SamouraÏ... Forcément les enfants ont adoré, les histoires de chaque armure et de nombreux samouraïs les ont captivés, jusqu'à la démonstration puis le cours particulier!

 

Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...

Ensuite, direction Shibuya, autre quartier phare, Mecque de la mode à Tokyo, et réputé pour son carrefour, où traversent plus de 100000 Japonais chaque jour, éclairé de gigantesques panneaux publicitaires lui donnant un air de Time Square nippon...

 

L'occasion de jouer à "où est Charlie" sur les 3 prochaines photos, avec Martin, Victor, et la family...

 

Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...

J5, nouvelle journée off... Décollage tardif, à jouer dans le parc contre l'appartement...

Chasse aux pigeons, pêche aux canards et tortues sous le regard interloqué des locaux... Et mariés en costumes traditionnels... Sympa...

Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...Tokyo, lost in translation...

Puis on part à Chiodya, où se trouve le palais impérial, et surtout à proximité, la garde de Tokyo où je dois récupérer nos billets pour Kyoto... Grosse erreur... Près de deux heures pour réussir à arriver au guichet de la gare gigantesque... Les enfants sont crevés, irrités, ils ont faim... 

Bon l'occasion quand même de se balader ensuite dans ce quartier de Marunouchi assez surprenant... Gratte-ciel, magasins de luxe, parc arboré, quartier des expat français quand le lycée français n'avait pas encore déménagé... Pour aboutir au palais impérial, qu'habite l'actuel empereur Kokyo, cerné de douves et de fortifications. Mais bon, ce jour là, c'est fermé...

On se rabat donc sur un bistrot français en plein coeur de Tokyo, aperges et homard... Lost in translation? 

 

Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...

Enfin, 6ème jour, on décide de s'éloigner du centre et allons jusqu'à la vallée de Todoroky, à 30 min au sud ouest de Shibuya...

C'est une petite rivière qui a creusé cette promenade totalement improbable, dans un cadre urbain, une oasis luxuriante et zen qui aboutit à un temple et de petits sanctuaires... Une véritable parenthèse dans l'agitation environnante...

Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...

Et pour rentrer, on opte pour un détour par la new transit yurikamome line, métro aérien automatique qui relie Yamanote à l'île de Toyosu  en passant par l'île artificielle d'Odaiba. 15 km à slalomer entre les gratte-ciel, longer la baie de Tokyo et traverser le pont suspendu Rainbow bridge... Une attraction en soi!

 

Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...
Tokyo, lost in translation...

Et enfin rentrer nous préparer pour la deuxième partie japonaise, Kyoto! 

Départ demain avec le Shinkansen... A suivre!

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ANDRES Marie line 10/05/2017 07:04

Belle decouverte du japon
toujours interressant de voyager avec vous a travers ce blog
bises a tous les 5
Marie line et patrick

Dany Monné 09/05/2017 22:47

Magnifique voyage en famille et super reportage ! Merci de ns faire voyager et bonne continuation. Bises à tous. Dany Monné

Nakamura 09/05/2017 11:58

Coucou Les Planté, merci de nous faire partager votre découverte du Japon, étonnant n'est-ce pas ? Thomas je t'avais dit que Tokyo serait fatigante pour les enfants... Mais Kyoto, plus reposante et"zen"! Profitez bien et engrangez un max de souvenirs....

Lamy' family 09/05/2017 09:59

Apparemment moins facile le tourisme de ville avec des enfants! C'est étonnant comme Tokyo n'a pas l'air hyper adaptée au tourisme et qu'il y a des personnes habillées comme à Disneyland... ça veut dire que les geishas sont habillées comme ça tout le temps? Dans quel cadre du coup? C'est une toujours aussi top de vous lire, bises à Amma!

Lola 09/05/2017 07:25

Ahah excelent de s'évader comme ça en allant au boulot

Marion 09/05/2017 07:24

Magnifique! On voyage avec vous grâce à toutes ces infos et photos, et ça fait plaisir de vous voir (surtout en costumes!) et pour moi de découvrir au passage le joli minois de Gaspard!
Floriane, mon petit Titouan est né le 11 avril, tout beau comme à l'écho! (C'est vrai que le fémur n'est pas beaucoup plus long que dans une cuisse de poulet). 3,410 kg et hop sans Péri! Merci pour ta compétence, ton écoute et ta gentillesse.
Bise et bon voyage!
Marion