Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Plantouilles, 4 mois autour du monde...

Les Plantouilles, 4 mois autour du monde...

voyage autour du monde en famille avec 3 enfants de 3, 5 et 8 ans!

Canada: orques, et boules de neige...

28.05 au 18.06: Bientôt 3 semaines que nous avons quitté les plages hawaïennes pour les forêts de l'ouest canadien...

Difficile de résumer a posteriori les 3000km parcourus et les 2500 photos emmagasinées!

 

Après deux jours "d'acclimatation" sous le soleil de Vancouver, nous voici donc prêts à découvrir un bout de Colombie Britannique.

Cette province du Canada, bordée par le Yukon au nord et l'état de Whashington au sud, comprend une chaîne de montagne sur la côte pacifique appelée "cordillère de l'ouest", un plateau intérieur puis une frontière naturelle avec l'Alberta que forment les rocheuses.

Elle comprend aussi l'île de Vancouver au sud ouest, par laquelle nous avons décidé de débuter notre périple:

 

Canada: orques, et boules de neige...

3000 kilomètres pour traverser 6 parcs nationaux, des hectares de forêts, de nombreux glaciers et plusieurs sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO...

En réalité, après nos deux jours d'été, la réalité météorologique de la région a repris ses droits... Et c'est donc sous un crachin glacial que nous avons rejoint l'île de Vancouver après avoir récupéré non sans mal notre fier camping-car...

Canada: orques, et boules de neige...Canada: orques, et boules de neige...

La traversée fut l'occasion de rencontrer un chef cuisinier qui était la veille encore à Biarritz pour nourrir l'équipe de surf canadienne lors des championnats du monde de surf (gagnés par nos frenchies!)...

Il nous vendit alors admirablement Tofino, petite ville balnéaire et de pêcheurs de 1800 habitants, connue pour ses crabes, ses baleines grises et ses vagues dans une eau à 10°C (on est au dessus du 49° parallèle)...

Mais si la route fut magnifique, nous avons passé 3 jours sous une pluie incessante... La sortie en mer avec les orques et les baleines fut annulée car la mer était mauvaise... Bref, un petit raté dont tous les gens nous diront ensuite: "ah mais c'est sûr, à Tofino, il pleut tout le temps!!!"

Mais la pause au Shelter's restaurant de notre récent ami, autour du feu avec des films de surf sur les vagues canadiennes valait "probablement" ce déplacement!

Canada: orques, et boules de neige...Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...Canada: orques, et boules de neige...

Et puis ce fut l'occasion de ce constat darwinien: les gens s'adaptent! En fait, les habitants vivent sous la pluie, en chemise ou t-shirt, font du vélo, du surf, des balades main dans la main, comme si de rien n'était...

Du coup, demi tour et direction le sud vers un temps plus clément et surtout à la recherche d'orques!

Avant ça, adaptation oblige, c'est sous la pluie que nous avons parcouru le parc MacMillan qui abrite les plus vieux arbres du canada, classés parmi les "7 merveilles du Canada", des érables et des Douglas-fir de 80 mètres datant de plus de 800 ans pour les plus vieux (aucun jeu de mot en rapport avec la pluie). Un voyage dans le temps assez fascinant quand on regarde une coupe de tronc...

Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...

A notre arrivée à Victoria, capitale de la Colombie britannique, en hommage à la reine du même nom, le temps est à nouveau propice aux aventures... C'est une ville tout à fait charmante, avec de ravissantes maisons soignées et de grands monuments qui contrastent totalement avec la nature brute que nous avons traversée pendant 3 jours...

Et pour fêter les 3 ans de Gaspard, nous avons traqué les orques sédentaires qui nous ont offert un spectacle assez rare et vraiment magique...

Des ailerons allant jusqu'à deux mètres chez les mâles, des dents de tyrannosaure... Une belle occasion de réviser les mammifères marins pour Victor...

 

Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...

Et si nous n'avons pas vu de baleine, on a en revanche observé des centaines de lions de mer dont un bébé se faisait dévorer par un pygargue à tête blanche. Assez exceptionnel!

Canada: orques, et boules de neige...Canada: orques, et boules de neige...

Afin de poursuivre cette entrée en matière animalière, c'est dans notre campground que nous avons assisté aux retours de pêcheurs amateurs dans ce qui semble être "la Mecque" de la pêche à la sole et au saumon... Jusqu'à 40kg, impressionnant, tout autant que le spectacle offert par les phoques qui attendent les carcasses des poissons.

Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...

Une occasion de se régaler encore des crabes locaux pour fêter l'anniversaire de Gaspard, et la perte de la première dent pour Viictor!

Canada: orques, et boules de neige...Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...Canada: orques, et boules de neige...Canada: orques, et boules de neige...

A peine sortis de Victoria, nous nous trouvons à nouveau dans des parcs nationaux... En fait, les parcs sont accolés les uns aux autres, et choisir une balade par rapport à une autre est souvent difficile, mais jamais décevant...

Et Martin, Victor et Gaspard ont osé braver les eaux glaciales bien plus que pour une photo! Même pas un rhume après!

Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...

Après ces 5 jours sur l'île de Vancouver, où les gens étaient tous adorables - y compris ce policier qui a craqué sur nos mecs -

direction l'est après une retrouvaille de quelques heures aussi improbable que super sympathique avec un ami de Boston de passage à Vancouver pour un congrès... Quel plaisir de te retrouver Brendon, les enfants t'ont adoré et nous parlent encre de toi!!!

Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...

Après cette halte dans un Vancouver à nouveau estival, magique au milieu des montagnes enneigées, des buildings et du port de plaisance où nagent des phoques, nous avons repris la route vers Whistler, à une heure au nord de la ville... La route est somptueuse, à flanc de montagne et longeant la côte pacifique, pour atteindre une espèce de "Courchevel" canadien... Mais que c'est beau!

Canada: orques, et boules de neige...Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...Canada: orques, et boules de neige...

Je dis Courchevel, parce que si on connaît déjà l'héli-ski, à Whistler, on peut faire de l'héli-biking! Classe non?

 

Mais bon, nous y avons passé 3 jours superbes...

Au programme, randonnée dans les forêts, avertis pour la centième fois de la présence d'ours dans les environs, jusqu'au plus haut saut à l'élastique du Canada... Et bien on ne l'a même pas fait! La sagesse diront certains... Il aurait pas fallu trop insister quand même...

Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...

Le lendemain, direction les télécabines de la station de ski pour une première neige pour Gaspard!!! Premières boules de neige, premiers cris avec de la neige dans le cou, premiers doigts gelés... On y est, il est prêt pour les piou-piou!!!

Et quelle belle balade à travers les murs de neige encore présents... Les spatules me démangent, mais rien, pas une trace dans la poudreuse... Les canadiens sont soit très respectueux des fermetures, soit les sanctions bien dissuasives!

Pour ce qui est des photos, caramba, 30 photos effacées... Arrghh...

Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...
Canada: orques, et boules de neige...

Mais le téléphérique le plus grand du Canada, le peak to peak, nous permettra quand même de voir nos 3 premiers ours en train de brouter quelques 300 mètres sous nos pieds! Ce n'est pas une légende, il y a donc bien des ours!!!

 

C'est donc bien parti, après Whistler, nous voici en route vers l'est, vers les grands parcs de Colombie Britannique à la recherche des ours et des grizzlis...

A suivre, en espérant retrouver encore un peu d'internet!!!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

thomas noisel 06/07/2017 07:26

Bonjour,
Merci pour ce bel article!
Pour les orques, comment avez vous pu les voir? De la berge, en Zodiac / kayak? Depuis où?

Nous y seront début septembre donc ce sera la saison normalement!
Profitez bien du Costa Rica !
Thomas et Camille

Thomas 08/07/2017 02:45

Salut Thomas,
tu as plusieurs familles d'orques sédentaires présents toute l'année (près de 80 je crois) dont chacun est connu et identifié, qui restent principalement entre l'île de vancouver et le continent. Aussi, il y a des groupes itinérants, côté pacifique de l'île de Vancouver.
Vous trouverez partout des tours opérator proposant promène-touriste à 20/50 ou des semi-rigides rapides ouverts (ils fournissent la tenue de mer mais ça caille!) où on est moins nombreux. Avec Gaspard qui n'avait que deux ans, on a pris l'option gros bateau mais on était super bien. Café et chocolat chaud, possibilité de se déplacer, plus de hauteur, et vraiment pas tellement moins de proximité... Les orques nous ont frôlés deux ou trois fois.. Mais sans enfant, c'est bien sûr en Kayak qu'il faut aller les rencontrer. Et ça c'est plutôt au nord de l'île de Vancouver ou au nord de la sunhine coast. Depuis Tofino, vous avez aussi des baleines grises et des baleines à bosse en fonction des saisons, et puis des loups et des ours ou grizzlis qui viennent bouffer des crabes à marée basse! Bon chaque sortie coûte un bras, donc il faut faire des choix... Contacte moi en mail perso si tu veux d'autres info (tomapmail-2012@yaoo.fr) Pura Vida!